Download E-books La démocratie contre les experts : Les esclaves publics en Grèce ancienne PDF

By Paulin Ismard

Supposons un fast que le dirigeant de los angeles Banque de France, le directeur de l. a. police et celui des files nationales soient des esclaves, propriétés à titre collectif du peuple français. Imaginons, en somme, une République dans laquelle certains des plus grands serviteurs de l'Etat seraient des esclaves. Ils étaient archivistes, policiers ou vérificateurs de l. a. monnaie : tous esclaves, quoique jouissant d'une privilégiée, ils furent les premiers fonctionnaires des cités grecques. En confiant à des esclaves de telles fonctions, qui requéraient une services dont les citoyens étaient bien souvent dénués, il s'agissait pour l. a. cité de placer hors du champ politique un sure nombre de savoirs spécialisés, dont los angeles maîtrise ne devait légitimer los angeles détention d'aucun pouvoir. Surtout, los angeles démocratie directe, telle que l. a. concevaient les Grecs, impliquait que l'ensemble des prérogatives politiques soit entre les mains des citoyens. En rendant invisibles ceux qui avaient l. a. cost de son management, l. a. cité conjurait l'apparition d'un Etat qui puisse se constituer en example autonome et, le cas échéant, se retourner contre elle. Que los angeles démocratie se soit construite en son origine contre l. a. determine de l'expert gouvernant, mais aussi selon une notion de l'Etat qui nous est radicalement étrangère, voilà qui devrait nous intriguer.

Show description

Read or Download La démocratie contre les experts : Les esclaves publics en Grèce ancienne PDF

Similar Ancient Greece books

The Complete Plays of Sophocles: A New Translation

Award-winningpoet-playwrights Robert Bagg and James Scully presenta gripping new translation of Western literature’s earliest treasures in TheComplete performs of Sophocles. within the culture of Robert Fagles’bestselling translations of The Iliad and The Odyssey, andretaining the textual authenticity of Richmond Lattimore’sAeschylus, Bagg and Scully render Sophocles’ dramasaccessible and intriguing for the fashionable reader.

Eros and Greek Athletics

Historical Greek athletics provide us a transparent window on many very important elements of historic tradition, a few of that have distinctive parallels with smooth activities and their position in our society. historical athletics have been heavily attached with faith, the formation of younger women and men of their gender roles, and the development of sexuality.

A Commentary on Lysias, Speeches 1-11

Lysias used to be the prime Athenian speech-writer of the new release (403-380 BC) following the Peloponnesian conflict, and his speeches shape a number one resource for all features of the historical past of Athenian society in this interval. The speeches are extensively learn at the present time, now not least due to their simplicity of linguistic variety.

Fear of Diversity: The Birth of Political Science in Ancient Greek Thought

This wide-ranging booklet locates the starting place of political technology within the daily global of old Greek existence, proposal, and tradition. Arlene Saxonhouse contends that the Greeks, faced by means of the perplexing range of the actual global, sought a strength that may unify, constrain, and clarify it. This force towards team spirit did greater than worth the brain over the senses: it led the Greeks to minimize the very actual complexities—particularly concerning ladies, the kinfolk, and sexuality—in either their political and private lives.

Extra info for La démocratie contre les experts : Les esclaves publics en Grèce ancienne

Show sample text content

Le don empruntait alors deux formes différentes. L’évergète pouvait offrir des esclaves à los angeles cité, à l’instar d’un Nicomède de Bithynie ou d’un Eumène de Pergame envers los angeles cité de Delphes au IIe siècle99. Mais il était également courant qu’il affecte les revenus d’un patrimoine à une cité pour qu’elle se procure des esclaves. En constituant une fondation pour l. a. cité de Kymè, au milieu du IIe siècle, Archippè destinait ses revenus à pourvoir régulièrement en esclaves publics los angeles petite cité d’Asie : Après que l’héritier d’Archippè air of secrecy versé le expertise, dont les intérêts, une fois donnés en prêt, seront utilisés pour acquérir des esclaves (katagorasmon tôn sômatôn) et pour l’entretien du Bouleuterion, l’Assemblée validera le décret proposé par les stratèges et les membres de l’Assemblée qui seront en cost du legs et du prêt à intérêt, de l. a. nomination annuelle d’un surintendant (epistatês), de l’entretien d’un bouleuterion, et de l’acquisition d’esclaves, de leur nourriture, de leur habillement et de leur salaire ; une clause prévoira également que, si un des esclaves achetés tombe malade, le surintendant en fonction en acquerra un autre, en sorte qu’il y en ait toujours au moins quatre en service100. Mais ces transferts d’esclaves d’un patrimoine privé à l. a. cité ne relevaient pas toujours de l. a. stricte logique du don désintéressé. Dans l. a. petite cité de Tlos, au Ier siècle de notre ère, le dêmosios en cost des documents civiques a été � offert » à l. a. cité par un yes Apollonios de Patara, qui reçoit du trésor civique los angeles somme de 300 drachmes101. Une fois acquis par los angeles cité, les dêmosioi étaient sans doute enregistrés par les autorités civiques et leur nom inscrit sur des listes mises à los angeles disposition des magistrats. Grâce à ces registres, les citoyens pouvaient choisir les esclaves adéquats pour les différentes missions qui leur étaient confiées. Plusieurs inscriptions athéniennes de l’époque classique et hellénistique précisent en effet que l’on désignait par un vote à major levée, en Assemblée ou au sein de l. a. Boulê, les dêmosioi qui remplissaient telle ou telle fonction. Le fait n’a rien d’anecdotique : il atteste que los angeles compétence de certains dêmosioi pouvait faire l’objet d’une appréciation et d’une connaissance précise de los angeles half de l’ensemble de los angeles communauté civique102. Un « service public » dans la cité classique ? Assurer d’un œil specialist le contrôle de los angeles communauté civique sur un magistrat ; effectuer en lieu et position d’un citoyen une tâche infamante ; fournir une strength de travail fundamental aux grands chantiers civiques : les raisons ne manquent pas qui expliquent l’intérêt qu’avaient les cités grecques à placer à leur carrier des esclaves. Certaines de ces fees conféraient de facto aux dêmosioi un convinced pouvoir sur les membres de l. a. communauté civique. Pourtant, comme l’affirmait Socrate le Jeune, leur fonction ne relevait pas du domaine de l’archê. Les dêmosioi n’étaient pas des magistrats et leur activité était perçue comme étrangère au champ du politique.

Rated 4.85 of 5 – based on 5 votes